Boston Aime ses Special K’s

Dobber Sports

2008-12-15

 kessel

 

C’est un peu plus compliqué que ceci, mais une vue d’ensemble d’une équipe de hockey qui a du succès nous démontre de bonnes performances de ses gardiens de buts, un défenseur étoile par quatre joueurs d’attaque étoile et une bonne deuxième vague d’attaque. En entrant dans la saison 2008-09, les Bruins avaient Zdeno Chara comme défenseur, Marc Savard comme attaquant-étoile et ils espéraient que Patrice Bergeron allait récupérer de sa commotion afin d’être le deuxième marqueur de l’équipe. Les Bruins espéraient aussi que le duo Tim Thomas et Manny Fernandez allaient les garder dans assez de parties pour qu’ils fassent les séries.

 

Deux de leurs jeunes deviennent des sensations tellement vite que les Bruins ne s’y attendaient pas, mais ils en sont certainement ravis. Ainsi que leurs propriétaires dans les pools.

David Krejci était supposé être leur centre de  « troisième trio » derrière Savard et Bergeron. Phil Kessel était un jeune joueur prometteur sans rôle défini. Ceci était en septembre. Aujourd’hui, ces deux jeunes, ainsi que Milan Lucic sont les Bruins de Boston.

En fait, Savard – un joueur de cinq millions de dollars qui a dépassé deux fois le cap des 95 points – a seulement sept points dans ses 10 dernières parties alors que le soi-disant centre de troisième trio en a 16 dans cette séquence. En reculant un peu plus, Krejci a 20 points à ses 12 dernières parties. Du temps de jeu? Il n’en a pas besoin. Quatre fois cette saison, Krejci a joué moins de 15 minutes dans une partie. Il a eu six points dans ces quatre parties.

Le joueur de 22 ans était excellent pour Gatineau dans la LHJMQ, il était excellent pour Providence dans la AHL et maintenant il est excellent pour Boston dans la LNH. Je ne me souviens pas d’un autre joueur dans la ligue pour lequel j’ai haussé le potentiel aussi souvent – comme recrue, j’avais mis le plafond de Krejci à 65 points, à la fin de 2006-07, je l’avais augmenté à 70. Après la manière dont il a terminé la saison 2007-08 (neuf points en sept parties, avec cinq en sept parties en séries), j’ai augmenté son potentiel à 75 points.

Incluant les séries, Krejci a 43 points à ses 44 dernières parties. C’est plus qu’une moitié de saison, alors rendons-lui son dû – ce gars peut atteindre 90 points. Je dirais que 80 à 85 est plus réaliste comme sommet en carrière pour lui, mais  90 est possible.

Avec Phil Kessel, les attentes étaient plus élevées. À certains moments de 2005 et 2006, il était considéré comme meilleur espoir de sa cuvée de repêchage. Il a été choisi au cinquième rang, et il n’a pas dégringolé tant que cela. Il a fait l’équipe à 18 ans, mais ses 29 points ont d&e