Les Pools de Hockey et la Ligue de Hockey Continentale (KHL)

Dobber Sports

2008-07-14

 a. radulov

 

Certains d’entre vous sont restés les mains vides alors que votre joueur a quitté la communauté de la LNH et a signé un gros contrat dans la nouvelle ligue Russe, la KHL. Voici quelque chose qui doit être proposé au commissaire de votre ligue.

 

Le plus gros nom à partir est Jaromir Jagr. Il vient de connaître une saison de 71 points, mais il a le potentiel pour tellement plus. Alors, la signature de la lettre d’intention avec Omsk de la KHL assure à 95 pourcent que son propriétaire dans votre pool perdra un joueur de 75-80 points pour rien.

L’autre gros nom est Alexander Radulov, de Nashville. Il est toujours sous contrat dans la LNH, mais il est confiant que son nouveau contrat dans la KHL tiendra et qu’il sera en Russie l’an prochain. La ligue s’est opposée à ceci – et gagnera probablement, mais il est certain que cette situation a ouvert bien des yeux et que la KHL sera à prendre au sérieux.

On dirait que cette situation sera omniprésente et qu’elle donnera à la LNH une compétition du type de la World Hockey Association (WHA). Du moins, pour quelques années. Alors, que pouvez-vous faire si vous êtes dans un pool à vie? Tout joueur de la LNH pourrait quitter pour la KHL une fois que son contrat viendra à échéance et beaucoup trop de contrats viendront à échéance pour que vous puissiez échanger tous vos joueurs dans votre ligue. D’accord, la plupart des joueurs qui vont partir sont Européens, mais vous n’aurez pas une foi aveugle en vos joueurs Nord-Américains non plus.

Dirigez votre équipe dans vos pools comme d’habitude – par contre, demeurez loin des joueurs Russes un certain temps si vous le pouvez – mais faites une proposition au commissaire de votre ligue. Selon les règlements de votre ligue, structurez-la comme ceci :

1. Si un joueur qui a eu une saison de 76 points et plus signe pour jouer dans la KHL, le propriétaire obtient un choix de repêchage compensatoire après la premi&eg